Les essais techniques de la Renarde à Etampes

Quand on veut tour­ner, monter et pro­je­ter un film sur scène en direct dans une repré­sen­ta­tion d’opéra… les ques­tions pro­pres au cinéma se mêlent à celles de la mise en scène d’une repré­sen­ta­tion, qui plus est, une repré­sen­ta­tion en musi­que.

Louise Moaty, la met­teure en scène – réa­li­sa­trice, doit non seu­le­ment réflé­chir à ce qui se passe sur scène, mais aussi au résul­tat à l’écran… elle a à écrire un véri­ta­ble story-board de chaque séquence à l’écran.

Projeté sur un écran pano­ra­mi­que – pour rap­pe­ler la notion de pay­sage, au cœur de cet opéra de Leos Janacek – le film orga­nise des éléments com­po­si­tes qui sont ras­sem­blés sur l’écran par une régie vidéo d’incrus­ta­tion en temps réel :

  • chanteurs-acteurs
  • animaux-marionnettes, ou animaux-objets
  • décor (peintures de Schiele, mais aussi maquettes et chute de neige)
  • surtitres

Comment régler le ballet de ces dif­fé­rents éléments qui inte­ra­gis­sent entre eux sur scène et à l’écran ?
Comment jon­gler avec les éclairages entre les ombres d’une scène de théâ­tre et et le décou­page auto­ma­ti­que de tout ce qui est noir pour l’incrus­ta­tion sur la vidéo ?

C’est pour répon­dre de façon concrète à toutes ces ques­tions et orga­ni­ser chaque séquence en détail, que l’équipe de créa­tion scé­ni­que et les tech­ni­ciens de l’opéra La Petite Renarde Rusée de Leos Janacek se réu­nis­sent pen­dant 2 semai­nes, du mardi 1er au samedi 12 sep­tem­bre 2015 au Théâtre d’Etampes, avec des figu­rants.

Au milieu de la tour­née de l’opéra, ce théâ­tre accueillera également une répé­ti­tion géné­rale le 6 avril à des­ti­na­tion des clas­ses, en par­te­na­riat avec la Communauté de Communes de l’Etampois Sud Essonne.

Lien vers le minisite Renarde