Caty Olive, lumières

Caty Olive, formée à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, réalise des scénographies lumineuses. Elle partage ses activités entre projets d’architecture, expositions, installations plastiques, et spectacles chorégraphiques. A travers ces différentes activités, les recherches sur les mouvements de glissement et de vibration de la lumière l’attirent tout particulièrement.

Depuis 1993, elle collabore ou a collaboré comme créatrice / scénographe lumière à des projets chorégraphiques de la scène contemporaine avec : Marco Berrettini, Christophe Haleb, Martine Pisani, Myriam Gourfink, Emmanuelle Huynh, Claudia Triozzi, Vera Mantero, Tiago Guedes, David Wampach, Donata D’Urso, Joris Lacoste, et de façon plus privilégiée avec Christian Rizzo.

Depuis 1999 ils collaborent sur une douzaine de projets dont Mon Amour, Ni cap, ni grand canyon, L’oubli toucher du bois, Erwartung, Pierrot lunaire, La Voix humaine (2010, opéras produits par le Théâtre du Capitole de Toulouse) et en 2012 sur Le bénéfice du doute, Sakinan Göze Çöp Batar et Tannhäuser (production du Théâtre du Capitole de Toulouse).

Elle réalise également les installations lumineuses suivantes: Portrait de Frans Poelstra, Nicolas Flo’ch/Structure multifonctions/Caty Olive, Le Cabinet des méduses, une exposition de caustiques, Parcelles du champ, En cour et Regard opaque, Nuits au potager, Etudes de Fluide, Diacaustiques des esprits ainsi qu’une campagne photo automne/hiver 2010 – 2011 pour Marithé et François Girbaud.

Elle travaille au développement de la pièce Etudes de fluides pour une mise en place dans l’espace public, suite à une résidence au Taipei Artist Village – Taiwan avec l’aide de la fondation BenQ, ainsi qu’au projet «Les portes de Marseille 2013» pour lequel elle réalise une scénographie signalétique en collaboration avec Guillaume Parent, et qu’à Maison Métropole pour l’architecte Jean Prouvé (projet de lumière pour une maison réhabilitée par l’architecte J.Charles Huet).

source :
site de Christian Rizzo

Spectacles

Chimène ou le Cid