Florian Götz, baryton

Le baryton allemand Florian Götz étudie la trompette au conservatoire de Stuttgart puis le chant à la Guildhall School de Londres auprès de Paula Anglin, et de Mark Packwood, formation qu’il termine brillamment avec les félicitations du jury. Il suit ensuite des cours de perfectionnement auprès de Ulrike Fuhrmann au Conservatoire Supérieur Franz Liszt de Weimar Il se produit au Théâtre National de Weimar, au Théâtre National de Meiningen, ainsi qu’à Eisenach, Erfurt ; aux festivals de Glydnebourne/GSMD, Rheingau Musik Festival, Bayreuth Baroque, Haendel Festspiele Halle, Ludwigsburger Schlossfestspiele… Il est lauréat du concours international d’opéra de chambre de Schloss Rheinsberg. De 2010 à 2013, il est membre soliste de la troupe lyrique du théâtre d’Erfurt (rôles du Dr. Falke, La Chauve-souris – Schaunard, La Bohème – Belcore, L’Elisir d’Amore – Ottokar, Der Freischütz – Ping, Turandot – Moralès, Carmen – Dandini, La Cenerentola – Pertschik, Anatevka…) Avec la Lautten Compagney de Berlin, il est Gildo (Penelope la casta de Scarlatti enregistré par Sony/BMG en 2011) et Elviro (Serse de Haendel 2012-2014). En 2011, il est Argante dans Rinaldo au Haendel Festspiele Halle et au Rheingau Musik Festival. En 2014 il est Fiorello (Le Barbier de Séville, dir. J-C. Malgoire au Théâtre des Champs Elysées). En 2014-15 il est Papageno (La Flûte enchantée, Opéra de Leipzig et Festival Mozart de Würzburg). En 2015-16, il est Ping (Turandot, Théâtre national d’Innsbruck) et chante la partie de Lumaca (La Scuola de gelosi de Salieri avec l’Ensemble L’Arte del mondo – enregistrement Sony).
En concert, il chante notamment La Passion selon Saint-Jean de Telemann, au Festival Telemann de Magdebourg, ainsi que la Messe en Si de Bach à Leipzig (dir. Georg Christoph Biller – Thomanerchor).
Florian Götz a travaillé auprès de chefs d’orchestre tels que Sir Colin Davis, Wolfgang Gönnenwein ou Wolfgang Katschner et de metteurs en scène tels que Bruno Berger-Gorski, Michael Hampe, Stephen Langridge, Guy Montavon ou Katharina Thalbach…

Spectacles