panneau_alger©joanniez

Désarmés cantique

Opéra de notre temps / l'amour en guerre
Musique d'Alexandros Markeas
Texte de Sébastien Joanniez

Mise en scène Sylvain Maurice
musiciens de TM+ ensemble orchestral de musique d'aujourd'hui

Libre adaptation d’après «Désarmés – Cantique» de Sébastien Joanniez (éditions Espaces 34 - prix Collidram 2009 des collégiens)

Présentation

«bois un peu d’eau ou de vin ou d’air
respire
le temps de penser à ta réponse
je te regarde
tes doigts entourent le pot de vin
je te regarde boire
je trouve que tu es pour moi
tes mains sont à ma mesure
bois mon aimé

par-delà les collines il y a le cimetière
et les anciens se reposent
les tiens et les miens
les nôtres dorment là»

«J’étais perdu avec mon cantique»

par Sébastien Joanniez
J’étais perdu, avec mon cantique sous le bras, au milieu du champ de bataille. J’avais l’espoir, la tendresse, toutes ces faiblesses qui nous font presque la honte dans le monde. Tellement le monde ressemble à rien, sauf au contraire d’un cantique.

Alors j’étais là, la peau d’espoir en chair de poule, et faible comme une bougie, comme un crépuscule, comme un murmure. J’avais aussi l’impression d’être seul, et même un peu moqué, à cause de mes histoires d’amour et de paix qui s’imaginent même pas sur un champ de bataille.

Et puis Pascale Grillandini s’est approchée, elle a lu Désarmés, elle est repartie et elle est revenue avec des élèves, des profs, des classes, des collèges, des théâtres, des bibliothèques, des comédiens. On s’est vite retrouvés nombreux au milieu du bazar. On a commencé à pousser un peu les combattants sur le côté pour avoir une place. On leur a demandé de faire moins de bruit. D’aller se castagner ailleurs. Parce qu’on avait des choses à se dire. Parce qu’aussi ça fait un moment qu’on a laissé le sang couler, les larmes. Alors on aurait besoin d’une pause. Simplement pour s’écouter, se voir, se rencontrer.

Petit à petit, ça nous a fait du silence, et on a pu discuter.

Ils avaient eu le temps de se poser des questions sur mon cantique, et des intelligentes, spontanées, fraîches et même carrément franches. Ils ont toujours l’enfance avec eux les jeunes, ils rebondissent. Pour peu qu’on les accompagne, ils se lancent.

Et là, Pascale et les autres du Collidram, ils ont la volonté, le sourire, l’énergie des montagnes : ils emmènent avec eux le monde, ils le changent.

source : site postures.fr

Distribution

Une création de l’Arcal, compagnie nationale de théâtre lyrique et musical en coproduction avec le Théâtre Sartrouville Yvelines CDN


Musique : Alexandros Markéas
Texte : Sébastien Joanniez
Adaptation : Sébastien Joanniez, Alexandros Markeas et Sylvain Maurice
Libre adaptation d’après Désarmés – Cantique de Sébastien Joanniez (éditions Espaces 34 - prix Collidram 2009 des collégiens)
Direction artistique : Arcal - Catherine Kollen

Mise en scène : Sylvain Maurice
Direction des chœurs et chef de chant : Béatrice Warcollier
Lumière : Philippe Lacombe
Assistante à la mise en scène : Véronique Samakh
Collaboration chorégraphie - mouvement : Claire Richard
Collaboration costumes & maquillages : Elisa Provin
Chef de chant : Nicolas Jortie

avec
Elle : Laura Holm, soprano
Lui : Benjamin Alunni, ténor
TM+ ensemble orchestral de musique d’aujourd’hui, dir. Laurent Cuniot
Guitare électrique, guitare : Christelle Séry
Percussions, batterie : Gianny Pizzolato
Claviers : Julien le Pape

Chœur d'adolescents, élèves de :
Lycée Evariste Galois - Sartrouville (classes de Hélène Papiernik et Hélène Vekeman)
Conservatoire de Saint-Germain-en-Laye
Conservatoire Maurice Ravel de Paris du XIIIème arrondissement (dir. des chœurs Béatrice Warcollier)

Equipe technique Arcal – Théâtre Sartrouville Yvelines CDN
Nicolas Roger (direction technique, régie générale & coordination), Christophe Naillet (régie lumière), Yann Bouloiseau (régie son), Elisa Provin (habillage – maquillage)

Durée estimée ± 1h

 

Disponibilité

Disponibilité du spectacle
Création du spectacle le mercredi 19 avril 2017 au Théâtre Sartrouville Yvelines CDN
Disponible sur la saison 2017-18 (nous contacter pour les périodes)

Public
Opéra chanté en français
Durée : ± 1h sans entracte
Participation d'un chœur de lycéens
Public visé :
-adultes
-en famille à partir de 11 ans
-scolaires : collèges, lycées

Spécificités techniques
Spectacle sans fosse
Montage la veille et le jour de la représentation (5 services de montage)
Démontage à l’issue de la représentation
9 personnes en tournée + 1 chœur de lycéens

Production
Arcal, compagnie nationale de théâtre lyrique et musical
Coproduction
Théâtre Sartrouville Yvelines CDN
Le Silo à Méréville (91) pour la résidence de conception en septembre 2016
Soutiens au projet
Conseil départemental des Yvelines
Conseil départemental de l’Essonne
Communauté d'agglomération de l'Étampois Sud-Essonne (CAESE)
Aide à la résidence de la DRAC Île-de-France
Soutiens institutionnels
DRAC Île-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication
Région Île-de-France
Ville de Paris
L’Arcal est Artiste Associé au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Scène nationale.
L’Arcal est membre du collectif “Futurs composés”, du syndicat Profedim et de la ROF (Réunion des Opéras de France)

Intention

Un opéra de notre temps


par Sylvain Maurice

Un opéra de notre temps réunissant artistes professionnels et adolescents pour chanter l’amour.

Elle et Lui chantent l’amour sur fond de guerre, l’amour malgré la guerre. Elle et Lui, une Juliette et un Roméo que l’on imagine contemporains, jeunes amants dont les peuples respectifs se disputent la même terre. De ce tumulte, on n’entend que le chant qui monte d’Elle à Lui, de Lui à Elle. Et qui ouvre l’espace d’une promesse.

Leurs voix sont douces, chuchotées ou éraillées pour évoquer la sensualité, la colère, le désespoir et le désir d’un amour apaisé. A travers deux monologues se faisant face, alternent l’énergie du rock et le temps suspendu de la méditation. Catherine Kollen réunit des artistes professionnels et un chœur d’adolescents, issus de classes de théâtre et de musique, pour chanter la ferveur et la jeunesse.

source : brochure de saison 2016-17 du Théâtre Sartrouville Yvelines CDN

Présentation par TM+


Qui aurait pensé que la musique contemporaine pouvait rugir comme du rock ? C’est tout le talent d’Alexandros Markeas qui sait faire dialoguer les âmes passionnées de cette histoire d’amour sur fond de guerre... avec TM+ une fois de + là où on ne l’attend pas.

Touchée par la pièce de Sébastien Joanniez (Prix Collidram 2009), Catherine Kollen a réuni des artistes professionnels et un chœur d’adolescents issus de classes de théâtre et de musique, pour chanter la ferveur et la jeunesse.

Pour accompagner ces tendres chuchotements, ces cris des cœurs et ces tourments d’un amour menacé par les circonstances du conflit, pour repousser le bruit des bombes et les sirènes tragiques des morts et des massacres, il fallait une musique qui puisse exprimer toutes les couleurs de l’âme, toutes les nuances du drame, de l’espoir au tragique en passant par l’innocence joyeuse et les plaisirs du jeu. En somme, synthétiser l’expérience humaine face au danger, à la mort, à la perte. Faire jaillir la pulsion de vie dans la contemplation du mal.

Face à ce défi, confier cette création musicale à Alexandros Markeas s’est présenté comme une évidence. Le compositeur franco-grec sait comme nul autre puiser dans l’essence des genres musicaux les plus divers, qu’ils soient traditionnels ou populaires, pour les marier harmonieusement dans une écriture d’aujourd’hui subtile et poétique. Plongées dans le creuset de sa sensibilité naviguant entre plusieurs temps et différents courants, textures rock furieuses et atmosphères hypnotiques se retrouvent métamorphosées en un puzzle mental qui se construit au fur et à mesure de la pièce.

Ainsi les mots, les notes se rencontrent au confluent d’une même histoire, faisant alterner, au fil tranchant et passionné des deux monologues, l’énergie du rock et le temps suspendu de la méditation.

source : brochure de saison 2016-17 de TM+

Dates

19 avril 2017 mercredi 19 avril à 19:30 Théâtre Sartrouville Yvelines CDN / Sartrouville

Ressources