Concertclassic / Compte-rendu
Par Jean-Charles Hoffelé.
Nantes, Théâtre Graslin, le 2 novembre 2015.
«Pensé pour le petit théâtre improvisé du camp de Theresienstadt, L’Empereur d’Atlantis répugne à toute « mise en scène », ce qu’a bien compris l’équipe de l’Arcal, Louise Moaty jouant des codes […] et faisant passer tout son art dans une direction d’acteur sobre […].»

Classiquenews / Compte-rendu, opéra.
Par Emmanuel Andrieu.
Nantes, Théâtre Graslin, le 2 novembre 2015.
«C’était sans compter le travail intelligent, minutieusement élaboré, au souffle poétique constant – et dont la qualité première est celle d’une sobriété exemplaire – de Louise Moaty. […] cette production confirme l’idée que la brièveté et la modestie apparente de l’ouvrage exige, en fait, une équipe vocale de toute première force. C’est ce qu’a su réunir l’ARCAL (dirigé par Catherine Kollen).»