Chantal Santon-Jeffery est Didon à Massy – Ôlyrix

Ôlyrix
Par Anne Heijboer
04 février 2018


«Il est riche d’assister à une version d’opéra où tous les corps de métier de la mise en scène […] semblent être en parfaite symbiose. Cette collaboration […] est un chef d’œuvre. […] Portée par une mise en scène intériorisée, subtile et poétique, un jeu lumineux d’une qualité rare, une scénographie intelligente, la soprano Chantal Santon Jeffery incarne à la perfection la Reine de Carthage. […] Le jeune chœur de paris (Département Supérieur pour Jeunes Chanteurs / JCP) déploie tout au long du drame une interprétation toute en subtilité. […] Deux adjectifs résument à eux seuls la direction musicale de Johannes Pramsohler : raffinement et délicatesse. L’Ensemble Diderot joue avec intelligence la carte d’une vision chambriste où chaque musicien écoute et interagit avec les autres, mais aussi avec les chanteurs.»

Lire l’article sur olyrix.com