Florence Guignolet, déléguée générale du DSJC

Florence Guignolet commence sa carrière artistique très jeune en obtenant un premier Prix d’Art dramatique à l’unanimité au Conservatoire national de région de Tours : comédienne pendant cinq ans, elle interprète les auteurs de répertoire classique et moderne.

Peu à peu, elle aborde le Théâtre Musical, ce qui la conduit tout naturellement à s’intéresser à la voix. Elle décide alors de partir aux Etats-Unis, auditionne pour le Mannes College of Music de New York et obtient une bourse du gouvernement américain : elle étudie auprès de Ruth Falcon et sort diplômée de l’institution quatre ans plus tard. Elle se perfectionne auprès de Dame Gwyneth Jones, de Régine Crespin et de Bonnie Hamilton.

Sa carrière de chanteuse commence au Mexique où elle interprète entre autres le rôle titre de Turandot de Puccini avec l’orchestre symphonique du Mexique sous la direction du Maestro Savin. Elle chante également Suor Angelica de Puccini à New-York et Female Chorus dans The Rape of Lucretia de Britten.

Elle participe à des concrets de la Fondation Liederkrantz et obtient le soutien de la Fondation Puccini de New-York qui lui organise de nombreux concerts.

En France, elle interprète Donna Anna dans Don Giovanni de Mozart, Phèdre dans les Opéras-Minute de Milhaud et participe à des créations telles que Rosalie au Carré de Rebotier et Cabaret d’Exil de Weill-Glanzberg.

En 2008, on la retrouve dans un opéra de Georges Aperghis avec l’ensemble SIC : La Tragique histoire du nécromancien Hieronimo et de son miroir au théâtre Paris Villette.

A son répertoire, on trouve également le Requiem de Mozart, la 9ème symphonie de Beethoven et de nombreux récitals incluant des compositeurs tels que Richard Strauss, Ravel, Poulenc, Wagner…

Florence Guignolet a également à son actif plusieurs mises en scène notamment le Triptyque de Puccini, I Pagliacci de Leonvallo pour la compagnie Le Collectif Lyrique dont elle est l’initiatrice, Bastien Bastienne de Mozart pour l’Abbaye aux Dames à Saintes. Elle met également en scène en 2008 un spectacle Cabaret pour le jeune chœur de paris. En 2009, elle signe la mise en scène de Don Quichotte de Massenet pour la compagnie « L’Etoile du jour » et une Vie Parisienne d’Offenbach au Théâtre Marsoulan à Paris. Au printemps 2009, elle met en scène La Colombe de Gounod à l’Abbaye aux Dames. En 2010, elle mettra en scène Carmen de Bizet pour les Concerts de Poche.

Aujourd’hui, Florence Guignolet est déléguée générale du département. Elle assure la co-direction pédagogique du département supérieur pour jeunes chanteurs / CRR de Paris avec Laurence Equilbey et est coordinatrice du pôle voix.

Source : site de Mille Sources & site d’Accentus

Spectacles