Laurent Deleuil, baryton

©Julie Artacho

Le baryton franco-canadien Laurent Deleuil a fait ses débuts à l’Opéra National du Rhin, pendant son passage à l’opéra studio, avec le rôle-titre de l’opéra de Britten, Owen Wingrave. Il s’établit à Paris en 2013 pour participer à l’Académie de l’Opéra Comique, pendant laquelle il assure la doublure de Frédéric dans Lakmé, de Léo Delibes et de Ali Baba dans l’opérette éponyme de Charles Lecoq.

Il a récemment interprété les rôles de Sam dans Trouble in Tahiti de Bernstein au théâtre de l’Athénée et le rôle de Tircis dans les Amant Magnifiques avec le Concert Spirituel. Il a également incarné le rôle du Podestat dans l’opérette le Docteur Miracle (C. Lecoq) avec le Palazetto Bru Zane, d’Idreno en tournée avec l’Arcal et l’Orchestre de la Loge dans l’opéra Armida de Haydn et le rôle de Hamlet (A. Thomas) au festival Musica Nigella. Actif dans le milieu du concert, il s’est récemment produit au concert de Noël de l’Opéra de Bordeaux, dans des concerts de créations au festival d’Aix-en-Provence et dans la tournée internationale de l’œuvre de Pierre-Yves Macé et Joris Lacoste Suite n°3 (spectacle repris cet hiver au Festival d’Automne). 

Laurent Deleuil est titulaire d’un master en opéra du Conservatoire d’Amsterdam, qu’il a complété après un premier master en piano à l’Université de Montréal. Il est lauréat de plusieurs concours nationaux et internationaux, dont le Prix d’Europe (Montréal, 2010), le Concours international de Marmande (2014), le Concours international de mélodie française de Toulouse, où il a obtenu (prix Francis Poulenc 2015) et a été nommé cette année Jeune Ambassadeur Lyrique (Québec, Canada). On pourra bientôt l’entendre en concert avec les Musiciens du Louvre, à l’Opéra d’Avignon (le Messie du Peuple Chauve, création d’Éric Breton), à l’opéra National du Rhin (English Clerk, Death in Venice) et à l’opéra de Nice (Johann, Werther).

Spectacles