Yun Jung Choi, soprano

Diplômée de l’Université Hanyang, la soprano sud-coréenne, Yun Jung Choi complète ses études au Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan et participe à l’Accademia Verdi-Toscanini (Fondation Arturo Toscanini). Elle intègre par la suite l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris.
Elle obtient le premier prix du 21e Concours International Maria Caniglia Sulmona ainsi qu’en 2006 le Prix Lyrique du Cercle Carpeaux de l’Opéra de Paris.
Elle aborde les rôles de Costanza (L’Isola Disabitata, au Théâtre de Caen et l’Opéra de Rennes), Les Aveugles de Xavier Dayer, création mondiale (au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis et au Théâtre de l’Almeida de Londres). Female Chorus (The Rape of Lucretia au Théâtre de l’Athénée), Fiordiligi (Cosi fan tutte à l’Opéra de Rennes à l’Opéra Nantes-Angers), Donna Cretese (Idomeneo), Elise (Louise), une Blumenmädchen (Parsifal), Bellangère (Ariane et Barbe-Bleue) à Tokyo et Gobe, Madame Cortese (Il Viaggio a Reims) lors d’une tournée dans de nombreux théâtres français (Reims, Vichy, Tours, Nancy, Toulouse, Bordeaux, Nice, Montpellier…) et la Première Nymphe (Rusalka) à l’Opéra de Nancy. Echo (Ariadne auf Naxos), Eurydice (Orphée et Eurydice de Gluck) à Düsseldorf, à l’Opéra National de Paris et au Lincoln Center de New York ainsi que Donna Anna (Don Giovanni) sous la direction musicale de Philippe Jordan et Cleopatra (Giulio Cesare) sous la direction d’Emmanuelle Haïm à l’Opéra National de Paris.
A l’étranger, elle est Marchesa di Poggio (Un Giorno di Regno) à Montepulciano, Eurydice (Orphée et Eurydice) et Juliette (Roméo et Juliette) en Corée, Madame Cortese (Il Viaggio a Reims) au Staatsoper Hannover.
Plus récemment, elle chante le rôle de Giulietta (I Capuleti ed i Montecchi) pour ses débuts à l’Opéra Bastille sous la direction de Bruno Campanella, d’Elena (Paride ed Elena de Gluck) en version concert dans le Festival d’Opera Rara à Cracovie et d’Eurydice (Orphée et Eurydice de Gluck), dirigé par Thomas Hengelbrock à l’Opéra de Paris et au Teatro Real de Madrid , Pamina (Die Zauberflöte) à l’Opéra de Vichy et à l’Opéra de Séoul.
En concert, elle chante La Messe du Couronnement et Exsultate Jubilate de Mozart au Festival Septembre Musical de l’Orne, le Magnificat de Jean-Sébastien Bach et de Carl Philipp Emanuel Bach, l’Oratorio de Noël de Saint-Saëns, Dixit Dominus d’Haendel sous la direction de Michel Piquemal, Die Schöpfung dirigé par Christopher Hogwood à Lüneberg, Budapest et Györ dans le Schleswig-Holstein Musik Festival en Allemagne, la Messe n°5 de Schubert avec l’Orchestre d’Orléans, ainsi que la Neuvième Symphonie de Beethoven en Corée.
Parmi ses projets, elle chantera Fiordiligi (Cosi fan tutte) à Seoul, des concerts Haendel à Rouen….

Spectacles