[Récital #1 | jeune chœur de paris] jeudi 24 mai 2018 à 19h30

L’Arcal ouvre chaque année depuis 2007 son studio aux jeunes chanteurs du Département Supérieur pour Jeunes Chanteurs du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris pour trois récitals.
L’occasion de découvrir les étudiants en cycle de perfectionnement, accompagnés par les élèves de Philippe Biros.

Au programme de ce 1er récital :

Tristan Bennet, ténor
Solène Laurent, mezzo-soprano
accompagnés par Tanguy Chauvel et Paul Coispeau

Robert Schumann 1810-1856
Dichterliebe op.48 1840 | textes de Heinrich Heine 1797-1856
Tristan Bennet et Tanguy Chauvel
1. Im wunderschönen Monat Mai | Au mois de mai, quand la lumière
2. Aus meinen Tränen spriessen | De mes larmes s’épanouissent
3. Die Rose, die Lilie, die Taube, die Sonne | Autrefois lys et rose, colombe et soleil
4. Wenn ich in deine Augen seh’ | A tes yeux si beaux
5. Ich will meine Seele tauchen | Dans le lys le plus pur
6. Im Rhein, im schönen Strome | À Cologne, la ville sainte
7. Ich grolle nicht, und wenn das Herz auch bricht | De mon cœur qui te perd s’accomplit l’infortune
8. Und wüßten’s die Blumen, die kleinen | Si les petites fleurs
9. Das ist ein Flöten und Geigen | De ma belle aujourd’hui c’est la noce
10. Hör’ ich das Liedchen klingen | Quand j’entends cet air qu’autrefois
11. Ein Jüngling liebt ein Mädchen | Un jeune homme adore une belle
12. Am leuchtenden Sommermorgen | Par un matin d’été splendide
13. Ich hab’ im Traum geweinet | En pleurant j’ai rêvé, ma belle
14. Allnächtlich im Traume seh’ ich dich | Chaque nuit je revois tes charmes
15. Aus alten Märchen winkt es | Les vieux contes charmant nos veilles
16. Die alten, bösen Lieder | Chants d’amour, tourments de mon âme

Claude Debussy 1862-1918
Solène Laurent et Paul Coispeau
Trois Chansons de Bilitis 1900 | textes de Pierre Louÿs 1870-1925
1. La Flûte de Pan
2. La Chevelure
3. Le Tombeau des naïades

Cinq Poèmes de Baudelaire 1887-89 | tirés des Fleurs du mal
1. Le Balcon
2. Harmonie du soir
3. Le jet d’eau
4. Recueillement
5. La mort des amants