Avec cette première production, l’Arcal réunit autour d’Henri Ledroit une distribution de jeunes chanteurs, et organise une session de travail en amont des répétitions à laquelle participe l’ensemble de l’équipe artistique : un moment de réflexion sur les problèmes d’interprétation, un travail collectif de dramaturgie musicale.

L’opéra se joue au café Le sujet du Pauvre Matelot est simple : une femme est sans nouvelles depuis plusieurs années de son mari qui est marin. Malgré l’instance de son beau-père, elle refuse de se remarier. Le mari revient à l’improviste, il va tout d’abord chez un voisin qui le met au courant de […]