Deux opéras de chambre baroques (Orlando et L’Ormindo), une petite forme contemporaine « hors les murs » (Le Pauvre Matelot), et maintenant une commande à un compositeur : ces deux saisons auront permis à l’Arcal de jeter les bases de son travail. Cette production des Perses est le point de départ d’une réflexion sur la tragédie aujourd’hui, […]

Après Le Pauvre Matelot, voici une nouvelle petite forme «hors les murs», cette fois dans les églises. Le genre développé par Carissimi, l’extrême concision du style et les sujets des pièces, invitent les chanteurs à se garder d’un jeu naturaliste qui ne convient pas à l‘opéra baroque, au profit d’une double recherche de stylisation et […]

Avec L’Ormindo, se manifeste un désir d’explorer le répertoire italien du XVIIème siècle : enfance d’un art, quand tout semble encore possible, quand rien n’est définitivement fixé, un désir de poésie.