La production de ces masques anglais, de même que la commande à Frédéric Rzewski d’une pièce adaptée des Perses d’Eschyle, correspondent à une même volonté de confronter le travail de chanteur, de comédien et de danseur. La collaboration entre mise en scène et chorégraphie, qui est un des axes de l’histoire de l’opéra, sera aussi […]

L’Arcal ne pouvait pas ne pas rencontrer Britten sur son chemin. Beaucoup de ses ouvrages ont un caractère d’intimité qui lui permettait de réunir une véritable équipe, de mener un travail approfondi. Il cherchait avec les chanteurs une variété de couleurs en accord avec le sens d’un mot, l’esprit d’une situation, l’évolution d’un sentiment.