«Zazie», bientôt en ville

Journal de la Haute-Marne
Par Françoise Ramillon.
Chaumont, Librairie « A la Une », mercredi 18 novembre 2015.
Article paru le 22 novembre 2015
Aperçu de l’article sur le site du Journal de la Haute-Marne

Michel Beretti © Journal de a Haute-Marne

Michel Beretti © Journal de a Haute-Marne

Michel Beretti, le dramaturge qui a adapté en livret le roman culte de Raymond Queneau «Zazie dans le métro» est venu mercredi (18 novembre 2015) à la librairie « A la Une ».

Il a accepté l’invitation pour parler, avec plaisir, de son adaptation et présenter ce nouveau spectacle que fait venir l’association « Fugue à l’Opéra » au Nouveau Relax le jeudi 10 décembre.
Passionné par son métier de librettiste, Michel Beretti en parle volontiers. « Créer une pièce de théâtre lyrique, dit-il, relève d’une alchimie qui opère entre l’écrivain, le musicien et le metteur en scène qui travaillent en symbiose », un travail minutieux et très long.
« Ici, le texte préexistait. J’ai du simplement réduire ce livre à dix-sept pages, tout en gardant l’esprit », ajoute-t-il.
L’esprit, c’est-à-dire la saveur de ce langage original qui « dynamite » les mots, « un néofrançais » très proche de l’oral qui crée une poésie de la surprise. C’est, rappelle-t-il, l’histoire d’une petite fille qui arrive à Paris. Confiée à ses parents à un couple homosexuel, elle découvre un autre monde, connaît toutes sortes de situations loufoques et en repartira transformée. Il fallait, pour Michel Beretti, restituer aussi une ambiance, celle de la France des années cinquante, des photos de Cartier Bresson, des chansons de Juliette Gréco…
« Zazie », c’est donc du théâtre musical plus que de l’opéra avec des paroles, du chant, du parlé chanté, des scènes articulées avec des interludes musicaux.
Deux chanteurs et un narrateur jouent des rôles et déambulent au milieu des dix-neuf musiciens comme au milieu d’une ville.
une production de l’Arcal et de l’Opéra de Reims, un spectacle vivant et joyeux à l’entrée des fêtes de fin d’année.

Journal de la Haute-Marne du 22 novembre 2015

Journal de la Haute-Marne du 22 novembre 2015